Humeurs félines

Aller au contenuAller au menu |Aller à la recherche

Cinéma //

Avant-première: La môme

Je reviens d'aller voir en avant-première le film "la môme", racontant la vie d'Édith Piaf.



A mon cinéma UGC des Halles à Paris, apparemment ils le projetaient sur deux salles de 600 places au moins chacune,et pleines à craquer. Sous le panneau annonçant, au dessus des bornes de retrait automatique des billets, "Évitez les files d'attentes!", des queues d'au moins cinq mètres devant chaque borne; Une dame énervée demande à celle qui me suivait dans la file "Excusez-moi, vous étiez après moi je crois" et celle ci répond "non, mais si vous voulez, passez devant". L'autre me prend à témoin du regard et je réponds, toujours diplomate: "Oh vous savez, il faut deux secondes par personne pour retirer son billet, alors on va pas se battre!".
Puis après une deuxième file d'attente pour rentrer dans la salle (heureusement ils n'ont pas attendu les cinq dernières minutes pour faire rentrer 600 personnes dans la salle, je réussis à m'installer au fond de la salle, au milieu de l'avant-dernière rangée, une de mes places favorites. En attendant l'heure de la séance, ils passent des chansons de Piaf et de chanteuses moins connues des années 30 ou 50, mais pour qu'elles me soit intelligibles, je dois protéger mes oreilles du caquetage incessant me venant de la dernière rangée derrière moi: deux filles qui papotent et qui se racontent leurs misères de vie avec des mecs qui devait avoir les oreilles qui sifflaient tout à l'heure... et patati, et patata... Ouf! La séance commence, fin du caquetage ;-).
L'équipe du film, un peu "fatiguée" apparemment fait une courte présentation, je remarque le réalisateur Olivier Dahan et l'acteur Pascal Gregory, ainsi bien sûr que l'actrice principale Marion Cotillard... puis le film commence.
Au début, j'ai du mal à accrocher, la fatigue de ma journée, sans doute. Puis petit à petit, malgré les incessants aller-retours dans le temps qu'utilise le film pour raconter cette histoire, on se prend au jeu, on rentre dans la peau de cette chanteuse qui avait le coeur à fleur de peau, tellement qu'elle aimait avec tout son coeur, mais pouvait aussi être d'une ignoble franchise avec son entourage qu'elle envoyait parfois promener sans ménagement quand ça n'allait pas pour elle. Je suis sorti du film quand même impressionné, je pense que pour quelqu'un qui aime Édith Piaf et ses chansons, ce film, réaliste, permet de se faire une idée un peu différente des images édulcorées qu'on a pu nous donner de cette grande chanteuse (même sans hauts talons ;-) ).

Minuit dix, je rentre chez moi. Je l'appelle et je tombe sur sa messagerie vocale. Il doit déjà dormir. Je voulais juste lui faire un petit coucou avant de dormir, alors je lui dis ici mon humeur du jour en extraits de chansons (de Piaf, bien sûr):

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Mon Dieu !
Laissez-le-moi encore un peu,
Mon amoureux.
Six mois, trois mois, deux mois...
Laissez-le-moi pour seulement
Un mois...
Le temps de commencer ou de finir,
Le temps d'illuminer ou de souffrir,
Mon Dieu ! Mon Dieu ! Mon Dieu !
Même si j'ai tort,
Laissez-le-moi un peu...
Même si j'ai tort,
Laissez-le-moi encore...

et aussi:

Non ! Rien de rien ...
Non ! Je ne regrette rien ...
Car ma vie, car mes joies
Aujourd'hui, ça commence avec toi !

(Extraits de "Mon Dieu" et de "Non, je ne regrette rien" d'Édith Piaf)

|| mercredi 14 février 2007 (00:48) || Mianux || aucun commentaire || aucun trackback||

Cinéma //

Le petit monde de Charlotte

Je reviens d'aller voir le film "Le petit monde de Charlotte".



Le titre anglais (Charlotte's web) est plus significatif par rapport au film. En effet, le film raconte l'histoire d'une grange où cohabitent, un cheval, deux vaches, plusieurs moutons, deux oies, un rat, un cochon de l'année... et une araignée, Charlotte, qui va tisser des toiles artistiques pour attirer l'attention et éviter au jeune cochon de servir de repas de Noël aux fermiers. Une histoire qui peut sembler pour les enfants, mais pas que pour eux. En tout cas une belle leçon de tolérance, d'entraide et d'amitié. Open your mind! ;-)

|| lundi 12 février 2007 (22:50) || Mianux || aucun commentaire || aucun trackback||

Humeur du jour en chanson //

A toi...

Y a toujours un poème
Pour le destin qui te blesse
Quelqu'un qui t'aime
Pour les regrets que tu laisses
Si tu peux rester le même
Toi qui changes tant d'adresses ...

Tu seras bienvenu chez moi
Bienvenu chez moi
Pour partager l'ivresse, les doutes, les peines et les joies
Bienvenu chez moi
Tu seras bienvenu chez moi
Si tu n'abandonnes pas
Si tu vaux plus que ce que tu crois ...

(Extrait de "Bienvenue chez moi" par Florent Pagny)


|| lundi 12 février 2007 (19:47) || Mianux || aucun commentaire || aucun trackback||

General //

Quel héros de film es-tu?

Vu chez un loup ce test "Quel héros de film es-tu?".
Voici les résultats me concernant, et j'en suis plutôt content ;-) .
Néo (Matrix) : 76%
Batman / Bruce Wayne : 73%
Indiana Jones : 72%
James Bond : 72%
Jim Levenstein (American Pie) : 72%
Hannibal Lecter : 72%
Forrest Gump : 71%
Eric Draven (The Crow) : 70%
Maximus (Gladiator) : 69%
Yoda (Star Wars) : 67%
Tony Montana (Scarface) : 66%
Schrek : 60%

Quel héros de film es-tu ?

|| lundi 12 février 2007 (19:09) || Mianux || aucun commentaire || aucun trackback||

Tranches de vie //

Rencontres

Cet après-midi à 17:00 je vais voir Grand Corps Malade à l'Olympia et c'est l'occasion de citer un extrait d'une de ses chansons intitulée "Rencontres":

Un moment sur ma route j'ai rencontré l'amour
J'lui ai dit tient tu tombes bien, j'veux t'parler d'puis toujours
Dans l'absolu t'es une bonne idée mais dans les faits c'est un peu nul
Tu pars en couille une fois sur deux faudrait qu'tu r'travaille ta formule
L'amour m'a dit écoute petit ça fait des siècles que j'fais mon taff
Alors tu m'parles sur un autre ton si tu veux pas t'manger des baffes
Moi j'veux bien être gentil mais faut qu'chacun y mette du sien
Les humains n'font aucun effort et moi j'suis pas un magicien
On s'est embrouillé un p'tit moment et c'est là qu'j'me suis rendu compte
Que l'amour était sympa mais que quand même il s'la raconte
Puis il m'a dit qu'il d'vait partir, qu'il avait des rendez-vous par centaines
Que ce soir il d'vait diner chez sa d'mi-soeur : la haine
Avant d'partir j'ai pas bien compris, il m'a conseillé d'y croire toujours
Puis s'est éloigné sans s'retourner, c'était les derniers mots d'amour
J'suis content d'l'avoir connu, ça j'l'ai bien réalisé
Et je sais qu'un d'ces quatre on s'ra amené à s'recroiser

(Extrait de "Rencontres" par Grand Corps Malade)


L'amour parfois est inattendu, il peut prendre la forme d'un charmant inconnu
Qui s'approche de toi, te fait voir qu'il a de l'affection pour toi
Tu ne te serais pas forcément retourné sur lui mais il insiste un peu plus
Et tu te laisses aller un peu, tu le laisses te découvrir, un petit peu à la fois
Il te laisse son numéro et tu lui laisses le tien, même si l'amour tu n'y crois plus
Et surprise le lendemain ce n'est pas un lapin comme les autres fois
Après une soirée agréable pour se raconter l'un à l'autre autour d'un verre
Tu oublies l'espace d'une nuit tous ces jours et ces mois en solitaire
Ce que pourtant tu pensais être devenu ton lot sur la terre
Il te restera toujours, même s'il repart et te laisse seul dans ta tanière,
Des souvenirs de tendresse, un petit oasis affectif dans ton grand désert

Edit du 12/02/07:
J'ai vraiment été très impressionné par le concert de Grand Corps Malade. Il m'arrive des fois de mettre son album en boucle, tellement j'aime bien sa voix, ses textes finement écrits, mais là j'étais littéralement "scotché" par ce spectacle. J'ai d'ailleurs rarement vu un artiste avoir trois standing ovation d'une salle comble de plus de 2000 personnes ;-)

|| dimanche 11 février 2007 (12:47) || Mianux || un commentaire || aucun trackback||

Commentaires et Trackbacks

MyBlogLog 1. Le mardi 13 février 2007 à 21:51, par Solitaire

Oups, j'ai mis un commentaire et il a disparu. Mauvaise manip de ma part. ue cela ne tienne, je ferais plus court: j'adore Grand Corps Malade.

un saludo

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 >

Guépard
Rainbow Flag

POur que ce soit clair...

Pédéblogueur
(Image de Kek via Matoo)

Licence Creative Commons

Creative Commons License
Cette création par Mianux est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.

BlogCloud

blogCloud

Classements


BlogoMetrie 2.0

Google Friend Connect

Sur Facebook

Zygomar (Mon Nabaztag)

Lien vers mon Nabaztag

Blogday...

3108 This!

Blogs de Paname

Je suis à Paris sur la ligne 8

Pour me contacter

Contact
Mon statut Skype

Mon MSN Messenger

Campagne AIDES

Aides

Citation

Ma vie se résume en deux mots : Solitaire. Solidaire. Victor Hugo

Repères temporels

  • Je suis arrivé il y a 18820 jours

Mon chat virtuel

adopt your own virtual pet!

"Les Influenceurs"

NUL
Recommandé par des Influenceurs.

Quelle heure est-il à Paris?

Horloge ClockLink

À toutes fins utiles

Halde

Billets du mois

« août 2011
lunmarmerjeuvensamdim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031

Mybloglog

Je lis...

Balade dans les solitudes ordinaires (Catherine Baker)
Balade dans les solitudes ordinaires (Catherine Baker)

J'écoute...

Chris Stills
Chris Stills

Balbino Medellin - Gitan de Paname
Balbino Medellin - Gitan de Paname

Je n'irai pas à Notre-Dame
Je n'irai pas à Notre-Dame

RSS Têtu

del.icio.us

Qui parle du Guépard?

Who links to my website?

Mianux sur Twitter

Follow mianux on Twitter

Liberté Internet

 

Comme c'est un de mes artistes préférés, je lui rends ici hommage ...

Mano Solo : nouvel album

Ce blog est l'expression de mes opinions et impressions personnelles.
Les commentaires sont auto-modérés par le principe d'un "captcha" anti-spam, et pourront faire l'objet d'une modération a posteriori, voire d'une suppression, en cas de contenu offensant, discriminatoire ou illégal.
Les citations de textes ou de chansons sont faites dans le but d'illustrer les propos de ce blog, et également de faire connaître l'oeuvre de leurs auteurs, et non de porter atteinte à la propriété intellectuelle de ces derniers. Cependant, il sera tenu compte de toute demande, sérieuse et authentifiée, de retrait de ces citations, exprimée par les auteurs ou leurs ayant-droits.
Mentions légales