Celui dont l'amour me brûlerait les ailes
J'en ai rêvé plusieurs fois
Celui qui me retrouve comme un chien fidèle
Je le revois parfois
Celui qui aime cette chanteuse éternelle
J'en ai encore envie, des fois
Celui qui est une autre inaccessible étoile
Pourrait-il vouloir de moi
Et celui qui dépeint de si belles toiles
Pensera-t-il un jour à moi
Et j'en oublie sûrement, sur la grande toile
Des amours gardés pour moi...