Humeurs félines

Aller au contenuAller au menu |Aller à la recherche

Humeur du jour en chanson //

On n'oublie rien

On n'oublie rien de rien, On n'oublie rien du tout
On n'oublie rien de rien, On s'habitue c'est tout

Ni ces départs ni ces navires, Ni ces voyages qui nous chavirent
De paysages en paysages, Et de visages en visages
Ni tous ces ports ni tous ces bars, Ni tous ces attrape-cafard
Où l'on attend le matin gris Au cinéma de son whisky
(...)
Ni ces jamais ni ces toujours, Ni ces je t'aime ni ces amours
Que l'on poursuit à travers cœurs, De gris en gris de pleurs en pleurs
(...)
Ni même ce temps où j'aurais fait Mille chansons de mes regrets
Ni même ce temps où mes souvenirs Prendront mes rides pour un sourire
Ni ce grand lit où mes remords Ont rendez-vous avec la mort
Ni ce grand lit que je souhaite A certains jours comme une fête
(...)

(Extraits de On n'oublie rien de Jacques Brel)

|| dimanche 7 janvier 2007 (04:35) || Mianux || aucun commentaire || aucun trackback||

Humeur du jour en chanson //

Ma révérence

J'ai toujours adoré et été ému par cette chanson de Véronique Sanson, "Ma révérence", dont voici quelques extraits:

Quand j'n'aurai plus le temps
De trouver tout l'temps du courage
Quand j'aurai mis vingt ans
A voir que tout était mirage
Je tire ma révérence
Ma révérence
(...)
Et ma vie, endormie, doucement
Et mon cœur sera froid
Il ne saura même plus s'affoler
Il ne deviendra
Qu'une pauvre horloge à réparer
Il n'aura plus de flamme
Il n'aura plus de flamme
(...)
Et mes amis fidèles
Auront disparu un à un
Trouvant que j'étais bel
Que j'aurais bien fait mon chemin
Alors j'aurai honte de mes mains
J'aurai honte de mes mains
Quand j'n'aurai plus le temps
De trouver tout l'temps du courage
Quand j'aurai mis vingt ans
A voir que tout était mirage
Alors j'entends au fond de moi
Une petite voix qui sourd et gronde
Que je suis seul au monde.


|| vendredi 5 janvier 2007 (07:32) || Mianux || aucun commentaire || aucun trackback||

Humeur du jour en chanson //

Ma solitude, ma préférence


La chanson "Ma solitude" de Georges Moustaki, m'a toujours ému. Il y parle de sa solitude comme d'un amour.



La nuit dernière, en surfant sur un blog, j'ai lu que dans sa chanson "Ma préférence", Julien Clerc semble chanter un amour, mais il pourrait tout aussi bien parler de sa solitude. Ce n'est pas si faux que cela!


|| mardi 2 janvier 2007 (14:39) || Mianux || aucun commentaire || aucun trackback||

Humeur du jour en chanson //

Bonhomme

Sur mon baladeur en ce moment, des chansons de Brassens. Même si ces textes sont bien sûr à prendre au figuré et au second degré, ils ont toujours une résonance particulière quand je les écoute:

Non, rien ne l'arrêtera
Ni cette voix de malheur
Qui dit : " Quand tu rentreras
Chez toi, tout à l'heure
Bonhomm' sera déjà mort
De mort naturelle "

(Extrait de "Bonhomme")

Je serai triste comme un saule
Quand le Dieu qui partout me suit
Me dira, la main sur l'épaule
"Va-t'en voir là-haut si j'y suis"
Alors, du ciel et de la terre
Il me faudra faire mon deuil
Est-il encor debout le chêne
Ou le sapin de mon cercueil
(...)
Ici-gît une feuille morte
Ici finit mon testament
On a marqué dessus ma porte
"Fermé pour caus' d'enterrement"
J'ai quitté la vie sans rancune
J'aurai plus jamais mal aux dents
Me v'là dans la fosse commune
La fosse commune du temps

(Extraits de "Le Testament")

|| dimanche 31 décembre 2006 (01:36) || Mianux || aucun commentaire || aucun trackback||

Humeur du jour en chanson //

Il suffirait...

Demain soir je vais aller voir le spectacle de Gérard Berliner chantant le répertoire de Serge Reggiani.
J'espère ne pas être déçu car si les textes de Reggiani sont les mêmes, sa voix avait un timbre particulier qui fait partie de la chanson elle-même. Wait and see...
Cela me donne l'occasion de ressortir de mes tiroirs numériques une adaptation de sa chanson "Il suffirait de presque rien" que j'avais rédigée il y a un peu plus de six mois, ma route ayant croisé par hasard celle d'un jeune homme de 20 ans (maintenant 21), qui est de presque exactement vingt ans mon cadet (à un jour près), et cela m'a donné l'idée de cette adaptation, même s'il ne s'est rien passé entre nous...

Il suffirait de presque rien
Peut-être vingt années de moins
Pour que je te dise "Je t'aime"
Que je t'invite dans l'quatrième
Se promener dans le Marais
Pour une bière ou un café-crème

Mais pourquoi faire du cinéma
Eh mec, allons regarde-moi
Vois donc les rides qui nous séparent
Pourquoi s'jouer la comédie
Du vieil amant qui rajeunit
Toi même ferais semblant d'y croire

Vraiment de quoi aurions-nous l'air
J'entends déjà les commentaires
"Il est mignon, comment peut-il encore lui plaire
Lui au printemps, l'autre en hiver"

Il suffirait de presque rien
Pourtant personne tu le sais bien
Ne repasse par sa jeunesse
Ne sois pas stupide et comprends
Si j'avais comme toi vingt ans
Je te couvrirais de promesses

Allons bon voilà ton sourire
Qui tombe à l'eau et qui chavire
Je ne veux pas que tu sois triste
Imagine ta vie demain
Tout à côté d'un clown en train
De faire son dernier tour de piste

Vraiment de quoi aurais-tu l'air
J'entends déjà les commentaires
"Il est mignon, comment peut-il encore lui plaire
Lui au printemps, l'autre en hiver"

C'est un autre que moi demain
Qui t'emmènera dans le Marais
Prendre un' bière ou un café-crème
Il suffirait de presque rien
Peut-être vingt années de moins
Pour que je te dise "Je t'aime"

|| mercredi 27 décembre 2006 (18:19) || Mianux || aucun commentaire || aucun trackback||

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 >

Guépard
Rainbow Flag

POur que ce soit clair...

Pédéblogueur
(Image de Kek via Matoo)

Licence Creative Commons

Creative Commons License
Cette création par Mianux est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.

BlogCloud

blogCloud

Classements


BlogoMetrie 2.0

Google Friend Connect

Sur Facebook

Zygomar (Mon Nabaztag)

Lien vers mon Nabaztag

Blogday...

3108 This!

Blogs de Paname

Je suis à Paris sur la ligne 8

Pour me contacter

Contact
Mon statut Skype

Mon MSN Messenger

Campagne AIDES

Aides

Citation

"Résister" est un verbe qui se conjugue au présent. Lucie Aubrac

Repères temporels

  • Je suis arrivé il y a 19303 jours

Mon chat virtuel

adopt your own virtual pet!

"Les Influenceurs"

NUL
Recommandé par des Influenceurs.
 

Comme c'est un de mes artistes préférés, je lui rends ici hommage ...

Mano Solo : nouvel album

Ce blog est l'expression de mes opinions et impressions personnelles.
Les commentaires sont auto-modérés par le principe d'un "captcha" anti-spam, et pourront faire l'objet d'une modération a posteriori, voire d'une suppression, en cas de contenu offensant, discriminatoire ou illégal.
Les citations de textes ou de chansons sont faites dans le but d'illustrer les propos de ce blog, et également de faire connaître l'oeuvre de leurs auteurs, et non de porter atteinte à la propriété intellectuelle de ces derniers. Cependant, il sera tenu compte de toute demande, sérieuse et authentifiée, de retrait de ces citations, exprimée par les auteurs ou leurs ayant-droits.
Mentions légales