Cet après-midi à 17:00 je vais voir Grand Corps Malade à l'Olympia et c'est l'occasion de citer un extrait d'une de ses chansons intitulée "Rencontres":

Un moment sur ma route j'ai rencontré l'amour
J'lui ai dit tient tu tombes bien, j'veux t'parler d'puis toujours
Dans l'absolu t'es une bonne idée mais dans les faits c'est un peu nul
Tu pars en couille une fois sur deux faudrait qu'tu r'travaille ta formule
L'amour m'a dit écoute petit ça fait des siècles que j'fais mon taff
Alors tu m'parles sur un autre ton si tu veux pas t'manger des baffes
Moi j'veux bien être gentil mais faut qu'chacun y mette du sien
Les humains n'font aucun effort et moi j'suis pas un magicien
On s'est embrouillé un p'tit moment et c'est là qu'j'me suis rendu compte
Que l'amour était sympa mais que quand même il s'la raconte
Puis il m'a dit qu'il d'vait partir, qu'il avait des rendez-vous par centaines
Que ce soir il d'vait diner chez sa d'mi-soeur : la haine
Avant d'partir j'ai pas bien compris, il m'a conseillé d'y croire toujours
Puis s'est éloigné sans s'retourner, c'était les derniers mots d'amour
J'suis content d'l'avoir connu, ça j'l'ai bien réalisé
Et je sais qu'un d'ces quatre on s'ra amené à s'recroiser

(Extrait de "Rencontres" par Grand Corps Malade)


L'amour parfois est inattendu, il peut prendre la forme d'un charmant inconnu
Qui s'approche de toi, te fait voir qu'il a de l'affection pour toi
Tu ne te serais pas forcément retourné sur lui mais il insiste un peu plus
Et tu te laisses aller un peu, tu le laisses te découvrir, un petit peu à la fois
Il te laisse son numéro et tu lui laisses le tien, même si l'amour tu n'y crois plus
Et surprise le lendemain ce n'est pas un lapin comme les autres fois
Après une soirée agréable pour se raconter l'un à l'autre autour d'un verre
Tu oublies l'espace d'une nuit tous ces jours et ces mois en solitaire
Ce que pourtant tu pensais être devenu ton lot sur la terre
Il te restera toujours, même s'il repart et te laisse seul dans ta tanière,
Des souvenirs de tendresse, un petit oasis affectif dans ton grand désert

Edit du 12/02/07:
J'ai vraiment été très impressionné par le concert de Grand Corps Malade. Il m'arrive des fois de mettre son album en boucle, tellement j'aime bien sa voix, ses textes finement écrits, mais là j'étais littéralement "scotché" par ce spectacle. J'ai d'ailleurs rarement vu un artiste avoir trois standing ovation d'une salle comble de plus de 2000 personnes ;-)