Ce soir, je suis allé assister au concert de Jérémy Amelin au Théâtre de Dix Heures, près de Pigalle.



C'est un petit théâtre à l'ambiance chaleureuse. Le spectacle était très bien, bien qu'un peu court (1h20 environ), mais je l'ai beaucoup apprécié. Comme c'est un petit théâtre et que j'étais au troisième rang, la scène était à à peine trois mètres de moi et je n'en ai pas perdu une miette de ce tour de chant. Les chansons que chantait Jérémy (ça y est, comme le fan de base, je l'appelle déjà par son prénom ;-) ), était tour à tour émouvantes (comme celle sur une prostituée, "Salaud" ou "Je te déteste") ou plus joyeuses (comme une reprise de "Lift me Up" de Moby très réussie). Une autre chanson que j'ai bien aimé était "À contresens". Il a également chanté une chanson ("La Boîte")que lui a écrite Gérard Presgurvic, qui est un auteur que j'apprécie, ou une reprise de Marc Lavoine ("Le monde est tellement con") ou encore une reprise de "Osez Joséphine" de Bashung dont j'ai vraiment apprécié la qualité. Autre moment fort, le moment de complicité entre lui et son guitariste (qui avait endossé pour l'occasion une superbe veste bleue brillante ;-) ) sur la reprise de "Lucie" de Pascal Obispo. J'en oublie sûrement... Tout le spectacle était fascinant pour moi, et sûrement aussi pour les fans qui étaient venus l'applaudir ce soir. Comme en plus Jérémy est aussi très beau garçon, souriant et avenant, ainsi que son guitariste d'ailleurs, le charme a joué à fond ;-) Parfois j'ai eu l'impression de croiser son regard, mais je me doute bien que sur la scène, on ne regarde pas vraiment une personne en particulier ;-)
En sortant, j'ai failli attendre pour une dédicace, mais devant la nuée de fans qui attendaient déjà pour la même chose (5€ la photo dédicacée, "c'est ce qu'on appelle le business"), j'ai préféré m'éclipser avec mes souvenirs de cette charmante soirée, qui valent tous les autographes griffonnés à la hâte avant d'aller faire la fête ou rentrer se coucher...
Dans le métro du retour, j'ai repensé au charmant garçon du guichet qui lors de ma réservation de place au téléphone, m'avait gentiment chambré en me disant "une seule place? vous êtes sûr que vous n'avez pas quelqu'un pour venir avec vous?" "Non" répondis-je et il me dit alors "enfin si vous venez à deux, vous pourrez avoir une autre place si vous venez assez tôt". Quand j'ai retiré mon billet à la caisse avant le spectacle, il s'est rappelé de mon appel et m'a dit "alors vous n'avez pas trouvé quelqu'un pour venir avec vous?". Nouvelle réponse négative de ma part avec le sourire, bien sûr, car je suis bien en solitaire, même si bien sûr je pourrais être mieux avec un mec qui m'aimerait et que j'aimerais.