Pour mon centième billet en ligne, je vais vous poser une question:
Dans mon blog, je fais souvent appel à des extraits de chansons pour illustrer mon humeur du jour... même s'il ne faut pas toujours tout prendre au pied de la lettre ;-)

Alors, pour vous,quelle serait la chanson ultime, celle qui vous représente, celle sur laquelle vous désirez être incinéré ou enterré, celle qui pourrait passer en boucle à la radio ou sur votre lecteur, votre platine de salon ... une et une seule...

Si vous pouvez, citez-en les paroles (ou un extrait des paroles qui vous touche davantage que le reste de la chanson), et/ou, éventuellement, une illustration sonore ou une video, un clip...
Pour participer, un petit commentaire suffit, mais vous pouvez aussi faire un billet sur votre blog (en déposant un petit commentaire pour le signaler)

Pour ma part, je vais parler d'une chanson... de Georges Brassens: "La mauvaise réputation" (dont tout le monde connaît les paroles!) et pour l'illustrer j'ai choisi une autre interprétation qui me rappelle des souvenirs, ceux d'une chanson que j'ai toujours appréciée, celui de la découverte d'une interprétation nouvelle (et plus dynamique) de cette chanson (et du groupe Sinsemilia par la même occasion) en écoutant une radio FM, puis celui du concert de Sinsemilia à Brest à l'automne 1999 sur la place de la mairie, auquel j'avais pu assister...

Parce qu'il n'est pas nécessaire d'avoir des dreads, ou une crête sur la tête, pour être un rebelle